Édité par Yasuaki Matsumoto et Masayuki Towata, le catalogue Out of place 2011 est paru. Outre des documents sur les œuvres exposées (Boissier/Leccia/Wilmouth), il publie un texte introductif par Hiroshi Yoshioka, philosophe, professeur à l’université de Kyoto.

Télécharger ce catalogue en pdf : http://www.vigilambule.net/blog/wp-pdf/outofplace.pdf

Le texte de Hiroshi Yoshioka (version anglaise) :

The Art of Being Out of Place | Hiroshi Yoshioka

The Daikakuji of Daitakuji Temple in Kyoto, the venue for Out of Place 2011, may be translated literally the temple of great enlightenment or great awakening. The Buddhist sense of reaching enlightenment, of entering a state where you are freed finally from all worldly passions or sufferings (allegorically, freed from the cycle of endless reincarnation), often has been compared to the process of awakening. This means that most of us, as long as our mind is attached to daily affairs, may be understood to be lingering in a state of sleep. We may be walking around, desiring, competing, fighting for things which can never be our own, rejoicing, lamenting, and foolishly believing we are fully awake, but in fact, we all are asleep. Lire la suite »

Cette vidéo a été enlevée en mai 2016 à la demande de la performeuse.
Vidéo prise avec un iPhone de la performance de O. avec le dispositif iSutra des Vigilambules du Daikakuji, le 2 juillet 2012 peu avant 17h (heure de fermeture au public, c’est pourquoi le tronc des offrandes est en train d’être relevé). O. est une artiste japonaise qui parle français.

Mots clés :


Samedi 2 juillet 2011, peu de temps après sa performance avec Jean-Luc Vilmouth, Asami Nishimura pratique le iSutra des Vigilambules du Daikakuji, pour les besoins d’un document tourné par Hajime T.


Mardi 28 juin 2011, Kyoto, Temple Daikakuji, 15h30. Une formule d’échange polie, formalisée, policée par la culture japonaise, s’est désormais mise en place pour le dispositif-performance Les Vigilambules de Daikakuji.



Dimanche 26 juin 2011, 16h57. À cinq heures, le temple Daikakuji revient aux moines et à leurs prières dans la salle Mie-do où notre dispositif « iSutra » et notre performance Les Vigilambules sont maintenant hébergés pour l’exposition Out of Place qui ouvre demain.

« Articles plus anciens